Amélie Guillot

25-30 ans   Comédienne

C'est en parallèle de sa pratique de la danse classique, du chant et de la musique,

qu'Amélie Guillot commence le théâtre à l'école Perceval de Chatou.

Elle y jouera le rôle de Lucette dans "Un fil à la patte" de Georges Feydeau en 2003,

puis Ivan Bezdomny dans "Le Maitre et margueritte" de Mikhaïl Boulgakov en 2007.

Elle entre au Conservatoire d'art dramatique de Saint Germain-en Laye en 2011,

au sein duquel elle valide un IIIe cycle, en complément des ateliers dirigés par Anne Courureau à

Paris.

Elle découvre la même année le Théâtre du Nord-Ouest,  dans lequel elle joue pendant un an dans

"Pour Lucrèce" et "Tessa" de jean Gireaudoux, "D'aimer" écrit et mis en scène par Anne Coutureau,

et dans "La valse des matadors" mis en scène par Olindo Cavadini.

En 2013 elle entre au Studio de formation théâtrale à Vitry-sur-seine,

et joue au théâtre de Belleville dans "L'amour d'Arlequin et de Silvia (ou La double inconstance)"

de Marivaux mis en scène par Vincent Debost.

L'année suivant elle entre à l'école du Samovar à Bagnolet et obtient en juin 2016 le diplôme

d'Artiste Clown de niveau III avec la mention « Grande satisfaction » du jury.

Elle joue en 2015 dans "Scène de chasse en Bavière" de Martin Sperr mis en scène par Juliette

Duret à La parole errante de Montreuil, "Grave générale", un spectacle comique et burlesque

mis en scène par Jean Adrien au théâtre de Ménilmontant, et dans la comédie musicale

"Mortelle Song" au théâtre Clavel de Paris.

Elle a joué également dans des courts métrages et web-séries pour des réalisateurs tels que

Jonathan Taieb, Jean Adrien, Thibaut Tavernier et Antoine Barberet.


Profil

Nom : Amélie Guillot
Age : 25-30
Pays : France
Ville : Paris
Taille : 171
Poids : 55
Yeux : Marron verts
Cheveux : Blonds
Pointure : 38
Instruments : Accordéon, Piano, Guzheng
Sports : Kung Fu, Escrime, danse classique, boxes, équitation.
Langues : Francais Langue Maternelle - Brésilien Courant

Réseaux Sociaux